Comment laver mes sous-vêtements ?

La lingerie, et notamment la lingerie fine est délicate et nécessite une attention particulière. Découvrons aujourd’hui comment laver ses sous-vêtements pour les garder le plus longtemps possible.

Les sous-vêtements : pourquoi sont-ils délicats ?

Il y a des vêtements et des matières qui sont fragiles et qui peuvent être abimés par plusieurs choses :

Avoir de la lingerie qui ne soit pas abimée ou déformée est important. Les soutiens-gorge par exemple doivent rester confortables et apporter un bon maintien à la poitrine. Les culottes, strings, tangas sont pourvus d’élastiques et de matières nobles comme la dentelle. Un lavage inapproprié peut détendre les élastiques et endommager la jolie dentelle.

Sur la lingerie comme sur tout vêtement peuvent également se créer des bouloches, des fils peuvent se découdre. Tant d’éléments qui feront perdre le côté glamour et sexy de nos sous-vêtements !

De plus, des lavages intensifs répétés nuisent non seulement aux matières mais également aux couleurs. Peu à peu, elles vont se délaver, se décolorer ou déteindre sur d’autres couleurs.

Comment laver ses vêtements sans ternir les couleurs ? Photo by Wiesmann lingerie
Comment laver ses vêtements sans ternir les couleurs ? Photo by Wiesmann lingerie

Alors, dans ce cas, comment laver ses sous-vêtements ? À la main, en machine ? Et comment les faire sécher ensuite ? Nos réponses ci-dessous.

Comment laver mes sous-vêtements délicats

La première chose à faire quand on fait l’acquisition d’un sous-vêtement, c’est de regarder l’étiquette. Celle-ci indique si la pièce peut passer ou pas en machine, et à quelle température.

Sur la lingerie délicate, en général, il est indiqué que le sous-vêtement doit être lavé à la main. Ceci pour éviter que les frottements de la machine à laver et l’essorage ne malmènent les tissus fragiles.

Avant tout, trier mes sous-vêtements

Avant de procéder au lavage, petit conseil : triez vos sous-vêtements en fonction de leur délicatesse mais aussi par couleur. Certaines couleurs, comme le rouge ont tendance à déteindre, même à froid, surtout au début. Ce serait dommage de voir ce bel ensemble blanc devenu rose pâle !

A l’inverse le blanc ne déteint pas mais peut jaunir si on le mélange à d’autres teintes ou si on utilise une lessive inadaptée. Le blanc doit donc toujours être lavé à part.

Laver mes sous-vêtements à la main

Cela peut paraître fastidieux, mais la beauté et la tenue des sous-vêtements en dépend !

Première étape : la lessive ! Pour laver sa lingerie à la main, il faut de la lessive spécialement conçue à cet usage. Vous pouvez aussi utiliser du savon, comme le savon de Marseille, une astuce de grand-mère toujours efficace !

Ensuite, il faut faire attention à la température de l’eau de lavage. Elle ne doit pas être trop chaude. De l’eau froide à tiède convient.

Lavez vos sous-vêtements en frottant doucement, à peine, pour ne pas les abîmer.

Rincez-les immédiatement après les avoir lavés, sinon ils risqueraient de perdre en élasticité. Un rinçage à l’eau froide est préférable, comme pour les cheveux, cela resserre les tissus.

Attention à ne pas essorer votre lingerie trop fort, elle pourrait s’endommager et se déformer. Pour la faire sécher, vous pouvez l’étendre à plat si elle est vraiment fragile.

Sinon, vous pouvez l’étendre, à condition de ne pas utiliser de pince à linges qui laisseraient des marques disgracieuses sur les tissus.

Après ce dur labeur, une bonne nouvelle : il n’est pas recommandé de repasser les sous-vêtements délicats. Seul le coton supporte le passage au fer à repasser.

Si la lingerie est bien pliée et rangée, elle ne devrait pas froisser.

Laver mes sous-vêtements à la machine

Il n’est parfois pas facile de trouver du temps ou de l’énergie pour laver toute sa lingerie à la main.

Parfois, le lavage en machine peut donc être envisagé, à condition que l’étiquette le mentionne. Mais il faut pour cela avoir un lave-linge qui dispose d’un programme délicat, généralement court et à froid (moins de 30°C), sans essorage.

Il faut opter pour une lessive spécial linge délicat qui ne contient pas de produits trop corrosifs pouvant abimer le linge. Faites attention également à l’assouplissant que vous choisissez. Petite astuce : le vinaigre blanc peut assouplir les vêtements. Une fois le linge sec, son odeur désagréable disparaît !

Ensuite, mieux vaut investir dans des filets de lavage pour séparer les sous-vêtements. Si vous n’en avez pas à disposition, un sac en tissu ou une taie d’oreiller font aussi l’affaire.

 

Source photo de couverture

Ne manquez pas nos actus !

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir nos articles chaque semaine.