Soutien-gorge corbeille, emboîtant ou balconnet : comment choisir ?

Il existe de plus en plus de formes et de types de soutiens-gorge. Si certains sont plutôt faciles à reconnaître comme le redresse-seins ou le bandeau, d’autres moins. Par exemple, il arrive souvent que l’on confonde soutien-gorge corbeille, emboîtant et balconnet. Ceux-ci ont pas mal de points communs, toutefois quelques astuces vont vous permettre de les différencier.

1.    Le soutien-gorge corbeille : le moins couvrant

Si sur certains catalogues, on retrouve les soutiens-gorge corbeille et balconnet dans la même catégorie et sous le même nom, c’est normal. Ils forment tous deux un type de soutien-gorge qui se caractérise par une couvrance réduite de la poitrine.

En général, ils ne couvrent qu’à peu près les trois quarts ou la moitié du sein.

Le soutien-gorge corbeille, qu’on peut aussi appeler demi-balconnet est le moins couvrant des deux.

Comme le push-up, il est conçu principalement pour rehausser les seins grâce à sa forme qui vient appuyer sur le dessous de la poitrine.

Pourvu d’armatures, il permet de galber les seins tout en garantissant un maintien suffisant. Il est donc adapté à tous les types de poitrines, y compris les plus généreuses.

En bref : le soutien-gorge corbeille est une variété de balconnet plus pigeonnant et qui apporte plus de maintien !

Le soutien-gorge corbeille : le moins couvrant

Soutien-gorge Balconnet Coco Rouge par Wiesmann

2.    Le soutien-gorge balconnet : il rehausse les petites et moyennes poitrines

Comme nous venons de le voir, le soutien-gorge balconnet est « le grand frère » du corbeille. Il a donc été créé en premier pour galber les seins sans couvrir le haut de la poitrine.

Contrairement au push-up, il apporte un décolleté plutôt rond, et ne rapproche pas les seins. On peut toutefois également trouver des soutiens-gorge balconnet rembourrés ou à coque, qui donnent un effet push-up supplémentaire à la poitrine.

Du fait de sa couvrance légère, il est parfait pour être porté sous un top ou une robe à encolure carrée.

Enfin, comme sa forme légèrement différente du corbeille apporte moins de maintien, il est à privilégier si on a une poitrine de taille moyenne à petite.

Le soutien-gorge balconnet : il rehausse les petites et moyennes poitrines

Soutien-gorge balconnet Adelle par Wiesmann

3.    Le soutien-gorge emboîtant : pour un maintien au top !

Le soutien-gorge emboîtant est le meilleur allié des fortes poitrines. En effet, tout est conçu pour veiller à un maintien et à un confort optimal. De nos jours, il est tout aussi glamour que les autres formes de soutien-gorge, ce qui n’a pas toujours été le cas.

Tout d’abord, il couvre une grande partie de la poitrine, d’où son nom d’emboîtant. Ensuite ses bretelles sont plus épaisses et résistantes que celles d’autres modèles.

Ainsi, la poitrine est rehaussée et son poids est bien réparti, ce qui fait qu’on minimise les douleurs au dos ou aux épaules que rencontrent fréquemment les femmes dotées d’une poitrine généreuse.

Le soutien-gorge emboîtant : pour un maintien au top !

Soutien-gorge emboîtant O la la par Sawren

Pour résumer, quand choisir un soutien-gorge corbeille, balconnet ou emboîtant ?

Bien que ces trois types de soutiens-gorge aient pas mal de similitudes au niveau de leur aspect, si l’on prête attention aux détails, on remarque des différences qui font que :

  • Le soutien-gorge corbeille convient à toutes les poitrines et même aux poitrines généreuses, grâce à son bon maintien
  • Le soutien-gorge balconnet est à privilégier pour les petites et moyennes poitrines
  • Le soutien-gorge emboîtant est le plus adapté aux fortes poitrines auxquelles il apporte le meilleur confort et maintien

Retrouvez le soutien-gorge idéal pour votre poitrine sur Leanelis et abonnez-vous à la newsletter pour plus de conseils !

Noter cet article !